Les innovateurs préfèrent le terroir


LES PETITES ENTREPRISES QUI TRAVAILLENT À L’ÉTRANGER SONT AUSSI, EN MOYENNE, PLUS INNOVATIVES. LA CONCLUSION INVERSE PARAÎT PEU SURPRENANTE.

Or, la majorité des petites entreprises en Europe se limite à commercer seulement dans l’Union Européenne. Selon une enquête actuelle effectuée parmi des PME européennes et publiée par la Commission à Bruxelles, seulement 13 pour cent des petites et moyennes entreprises cherchent un succès sur les marchés non-européens.

Sept pour cent des PME dans les 33 pays européens étudiés reussissent à coopérer avec un partenaire technologique à l’étranger. Plus d’employés elles possèdent, plus les entreprises recherchent des partenariats internationaux. Le pays cible préféré pour de telles coopérations technologiques est l’Allemagne.

L’étude entière, en langue anglaise:
http://ec.europa.eu/enterprise/policies
/sme/files/support_measures
/internationalisation
/internationalisation_sme_final_en.pdf

Lien raccourci pour cet article: http://wp.me/scu9Z-294

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s