Le vent en poupe pour l’industrie française à Hanovre


    LA FRANCE REDÉCOUVRE LE POIDS DE SES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES. UBIFRANCE VIENT D’ANNONCER QUE LE NOMBRE DES EXPOSANTS NATIONALES SUR LA HANNOVER MESSE DOUBLERAIT, L’AN PROCHAIN. QUELQUES 200 ENTREPRISES FRANÇAISES SERONT PRÉSENTES POUR CE GRAND ÉVÉNEMENT TECHNOLOGIQUE MONDIAL.

Fin septembre, les représentants de la Deutsche Messe AG et Ubifrance ont signé un accord de partenariat pour la Messe Hannover. « Nous avons, comme l’Allemagne, l’ambition de profiter de la croissance là où elle a lieu », a précisé Anne-Marie Idrac, dans la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne, à Paris.

Signature du contrat de partenariat pour la France à la HMI 2011

© Ministère de l'Économie, de l'Industrie de de l'Emploi / Patrick Bagein

La secrétaire d’Etat, chargée du Commerce extérieur, a par ailleurs déclaré que la chute du nombre des PME françaises persistante depuis 2002 était désormais « stoppée ». Pour faire masse en avril, il fallait « travailler en équipe de France ». aissant l’accompagnement des grands comptes aux réseaux diplomatiques, L’agence Ubifrance s’est récemment réorganisée au service des PME. Pour mieux les aider dans l’exportation, Ubifrance dispose aujourd’hui de 1400 collaborateurs, dont 900 répartis dans 44 pays. Leur mission exclusive est de faire émerger les besoins des marchés locaux.

« Nous comptons doubler sous 2 à 3 ans le nombre d’entreprises qui prospectent à l’international », a expliqué Christophe Lecourtier, directeur général d’Ubifrance. Pour identifier les firmes prometteuses, l’agence s’appuie également sur le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie, lui aussi en mutation.

« CROISSANCE DURABLE »

Avec comme thème « L’innovation au service d’une croissance durable », la Hannover Messe 2011 entend présenter, du 4 au 8 avril prochain, les innovations dans les secteurs de l’énergie, de la mobilité et de l’efficacité énergétique : des innovations clés pour la politique industrielle française. Mme Idrac a signalé que le rôle des « pôles de compétitivités » sera crucial pour le succès de la France à Hannovre.

Parmi les entreprises françaises qui exposent traditionnellement en Allemagne figurent, par exemple, le groupe technologique Alstom, le concepteur de logiciels Dassault Systèmes, le groupe d’électronique Schneider Electric et Socomec, le spécialiste de l’approvisionnement en énergie. Schneider Electric et Socomec se sont déjà inscrits pour l’édition 2011.

TROIS CHIFFRES

En 2009, la France a exporté vers l’Allemagne des marchandises à hauteur de 50 milliards d’euros et a enregistré des importations à hauteur de 81,9 milliards d’euros. Une étude publiée en mai 2010 classe l’Allemagne à la première place des pays importateurs de produits français : à elle seule, l’Allemagne représente 16 pour cent des exportations totales françaises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s